Duchcov se trouve à environ 8 km de Teplice. La première mention de Duchcov provient du cartulaire du Codex Damascus du monastère d'Osek et se réfère à l'année 1240.  Au 14ème siècle, Duchcov était une ville soumise entourée de murs à trois portes.

L'église romane d'origine de Saint George et le monastère dominicain mentionné en 1380, lors de l'épidémie de peste, dans le manuscrit du necrologium de Duchcov.

Au 16ème siècle, la famille Lobkowitz  s'installe à Duchcov. Selon les témoignages, par le mariage de la veuve du dernier Lobkovic de la branche de Duchcov, la ville est devenue la propriété de la famille Wallenstein. Parmi ceux-ci, une attention particulière devrait être accordée à Jan Bedřich, plus tard archevêque de Prague et intellectuel baroque, qui a accordé à Duchcov un certain nombre de privilèges et a favorisé les contacts avec l'élite spirituelle de l'Europe de l'époque. Au moins huit guildes d'artisanat existent dans la ville à cette époque, il y a deux confréries pieuses et une association de tireurs.

En 1785, le savant éclairé Giacomo Casanova est venu au château de Duchcov. Duchcov, où il a travaillé comme bibliothécaire, a été la dernière escale de sa vie aventureuse. C'est ici qu'il écrit ses souvenirs qui font rapidement sensation et également partie de l'histoire littéraire européenne.